retour

« La pandémie a fait régresser le débat »

« La pandémie a fait régresser le débat »

Le monde de la télévision est-il plus inclusif que les autres secteurs de l’économie française ? Yannick Monsnereau est Responsable Égalité des Chances, Inclusion et Diversité pour France.tv. Pour TÊTU Connect, elle revient sur la politique Inclusion et Diversité instaurée au sein du groupe télévisuel. Au cours des dernières années, France.tv a intensifié sa politique de diversité et inclusion. Un engagement porté au plus haut niveau de l’entreprise.

Par Chloé Consigny

Vous êtes Responsable Égalité des Chances, Inclusion et Diversité depuis février 2021. S’agit-il d’un poste nouvellement créé au sein de la direction de France.tv

Oui, le titre est nouveau. Cependant, nous avons toujours eu une politique diversité et inclusion animée et incarnée par des personnes au plus haut niveau du Groupe. Il s’agit d’engagements forts qui se sont concrétisés dès 2008 avec notre premier accord en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap et plus récemment en 2018 avec la signature du label Alliance qui réunit le label Diversité et le label Égalité Professionnelle. En qualité d’entreprise publique, l’inclusion des LGBT+ est l’un des 5 piliers de notre politique d’inclusion. C’est ainsi par exemple que nous sommes partenaires de l’Autre Cercle depuis 2016. Notre présidente Delphine Ernotte Cunci souhaite faire de l’inclusion l’un des thèmes prioritaires de son second mandat. Le département Égalité des Chances, Inclusion et Diversité a ainsi été créé au sein de la direction des parcours professionnels et de la diversité, rattachée à la DRH. Le thème de la diversité nous anime tout au long de la carrière de nos collaborateur(trice)s : des stagiaires aux intermittents, en passant par les CDI ou encore les alternants. Nos politiques de recrutement, de gestion des carrières, de formation et de rémunération sont toutes alignées au service de la diversité. 

Comment travaillez-vous ? Avez-vous une équipe dédiée à ces sujets ? 

Tout d’abord il faut bien avoir à l’esprit que France.tv c’est au total 9000 collaborateurs permanents. Je travaille donc en effet de concert avec une équipe, l’antenne et la RSE. Je suis également accompagnée par notre réseau de correspondants diversité égalité des chances qui sont basés sur l’ensemble du territoire. Il existe aujourd’hui une petite centaine de correspondants.

Concrètement, quelles sont les actions que vous mettez en place ? 

Nous venons de mettre en ligne sur notre plateforme de formation un module pour favoriser l’inclusion au travail. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Finalement, tous les prétextes sont bons pour communiquer auprès de nos collaborateurs. Nous avons trois impératifs : communiquer, sensibiliser et former. Nous avons ainsi établi un calendrier de temps forts, tout au long de l’année, jusqu’au mois des fiertés. Chaque date anniversaire est l’occasion de communiquer et de sensibiliser l’ensemble de nos collaborateurs. A titre d’exemple, le 11 octobre (Journée internationale du coming out, NDLR), a été l’occasion d’enrichir nos modules d’e-learning autour des idées reçues. Ces communications sont ensuite reprises dans l’intranet, notre Newsletter ainsi que dans l’ensemble des territoires où l’entreprise est présente : territoires régionaux et territoires ultra-marins. Enfin, nous avons utilisé nos outils pour réaliser un clip en interne. Tous les animateurs maison y ont participé.

Il existe en interne une association LGBT+. De quelle façon travaillez-vous avec France.tv Pour tou.te.s ? 

Je ne fais rien sans eux / elles ! Bien sûr, nous lançons nos communications et nos opérations de sensibilisation, mais nous les en informons à chaque fois auparavant. L’association est d’ailleurs présentée sur l’Intranet. On y trouve la composition du bureau ainsi qu’une vidéo de présentation. Nous mettons à disposition de l’association nos moyens : réservation de salles, ou encore prêt de matériel. Par exemple, nous étions présents ensemble à l’occasion de TÊTU Campus afin de parler des rôles modèles au sein de France.tv.

Quelles avancées sur la parentalité ? 

L’égalité Homme Femme est le deuxième pilier de notre politique inclusion et diversité. Nous avons mis en place des facilités pour nos collaborateur(trice)s, notamment dans l’octroi de congés. Par ailleurs, nous avons étendu ces acquis à l’homoparentalité. A l’occasion de la sortie du décret PMA, nous avons largement communiqué afin de faire connaitre leurs droits à l’ensemble de nos collaborateur(trice)s. Enfin, notre accord comporte un volet dédié aux familles monoparentales. Nous demandons par exemple à nos managers de veiller à ce que les horaires de travail ne soient pas hyper extensibles.

Le secteur de la télévision est-il pas plus inclusif que d’autres secteurs de l’économie ?

France.tv offre peut-être un environnement plus ouvert que d’autres secteurs. Néanmoins, il existe aussi chez nous de l’homophobie. Cela dépend des métiers, mais également des territoires. Je ne suis donc pas certaine que nous soyons en avance : la photo doit être très hétérogène selon les zones géographiques et les métiers. Notre mission aujourd’hui : faire en sorte que les petites réflexions qui sont censées être drôles mais ne le sont pas, disparaissent. C’est d’autant plus urgent aujourd’hui que la crise sanitaire a été une période de repli sur soi, particulièrement pour la communauté LGBT+. La pandémie a fait régresser le débat et nous sommes revenus aux niveaux de 2018. Il est donc urgent de continuer à informer et à sensibiliser.

Est-il possible de mesurer l’impact de votre politique diversité et inclusion en termes de performance de l’entreprise ?

L’intérêt pour une entreprise est que ses collaborateurs s’y sentent bien. Il en va du bien-être de nos talents et donc de la performance de l’entreprise. L’enjeu pour nous est double. Si ces questions ne sont pas traitées en interne, elles ne seront pas adressées à l’externe. En tant qu’entreprise de télévision, nous avons une vitrine qui s’appelle l’antenne. Les programmes que nous diffusons doivent être à l’image de la société actuelle, d’où l’importance d’avoir en interne des collaborateurs pluriels. Quant à chiffrer la performance, des outils existent, à l’instar de l’index de l’égalité professionnelle. A l’occasion du baromètre l’Autre Cercle, nous demanderons en 2021 un focus France.tv. Ces indicateurs sont essentiels. En plus de dresser un état des lieux, ils nous permettent de renouveler nos labels Afnor-Alliance.

Ils nous font confiance

Axa
Les echos start
L'Oréal
BCG
Orange
France Télévisions
Société Générale
Publicis groupe
Heineken
IBM
Microsoft
Google
Yahoo
Engie
BNP Paribas
Facebook
Vivendi
Mangopay
Mastercard
WeWork
Canal + groupe
AB inBEV
Ligue nationale de rugby