retour

"Il est fondamental de créer un environnement inclusif" Matthieu Bonte, AXA

Interview de Matthieu Bonte, Directeur des investissements - AXA France

Qu’est-ce qui vous a conduit à rejoindre le réseau LGBT+ d’AXA France ?

Avec mon mari, nous avons deux enfants de 7 et 9 ans. Ils ont grandi  à Londres où nous avons vécu 10 ans. Nous vivions dans un environnement très inclusif où à aucun moment nous n’avons été importunés du fait d’être une famille homoparentale. Lorsque nous sommes revenus à Paris, en 2020, nous avions un peu d’appréhension mais nous avons vu à quel point les entreprises françaises sont de plus en plus impliquées sur les sujets de diversité et d’inclusion. Aujourd’hui, je suis co-président de la branche LGBT+ du réseau interne Mix’iN et je suis très engagé sur ces sujets au sein d’AXA France. Nous avons mené l’année dernière, une enquête auprès de nos collaborateurs qui confirme  que près de 90% d’entre eux  se sentent inclus et acceptés tels qu’ils sont. C’est encourageant mais il faut continuer à agir.

Qu’est-ce qui a changé concrètement ?

Toujours dans notre enquête, très peu de personnes déclarent subir des remarques non-inclusives. Ce n’est pas pour autant qu’il n’y a rien à faire. Plusieurs actions ont été mises en place dont une formation « Vivre ensemble la diversité » sous forme de serious game qui comprend entre autres un module sur l’orientation sexuelle.  Un guide dédié à notre communication a également été créé parce que c’est aussi à travers nos visuels que s’expriment nos valeurs et nos engagements. Dans les années qui viennent, l’enjeu est de faire en sorte que chacun puisse être soi-même en entreprise. Personnellement, j’ai mis beaucoup de temps à franchir ce cap.

Qu’est-ce qui vous a aidé à le faire ?

Être dans une entreprise qui promeut des rôles modèles, des dirigeants impliqués au quotidien pour créer une entreprise à l’image d’une société plus inclusive. J’ai vu à quel point il était désagréable d’éclipser, le lundi matin, les questions sur son week-end. C’est un fait que sur le lieu de travail, nous parlons de nos vies personnelles. Nous passons un temps important de notre vie dans l’entreprise et il est fondamental que les personnes s’y sentent bien. Lorsque mes enfants sont nés, il me paraissait invraisemblable de ne pas en parler à mes collègues.

Comment convaincre ceux qui ne se sentent pas acceptés ?

Comme je l’ai dit, il faut sensibiliser les collaborateurs sur l’importance de la diversité à travers des formations par exemple. Il est important de créer des lieux d’échange, des petits déjeuners, du speed mentoring, et de faire bouger les lignes dans notre communication vers l’extérieur de l’entreprise. Nous savons qu’avoir des collaborateurs à l’image de nos clients nous permet de mieux nous adapter à leurs besoins. Dans le monde anglo-saxon, il est très courant d’avoir des sensibilisations sur différentes formes de diversité. Ces pays ont commencé plus tôt qu’en France, mais nous sommes clairement en train de rattraper notre retard.

On a le sentiment que c’est plus simple de s’affirmer quand on est en haut de l’échelle que plus bas. Est-ce vrai ?

C’est principalement une question de confiance en soi. C’est plus difficile lorsqu’on arrive dans une équipe d’affirmer une différence. Chacun doit se sentir bien en entreprise et il est fondamental de créer un environnement inclusif où chacun va trouver sa place. Et plus nous serons nombreux à être visibles dans l’entreprise, plus ce sera simple pour les collaborateurs de s’affirmer et de contribuer avec fierté à la diversité de son entreprise. 

Ils nous font confiance

Publicis groupe
Engie
Orange
Les echos start
AB inBEV
Ligue nationale de rugby
Axa
Facebook
Google
Canal + groupe
Mangopay
L'Oréal
France Télévisions
Vivendi
Microsoft
Mastercard
Société Générale
BNP Paribas
Yahoo
Heineken
WeWork
BCG
IBM