retour

Coming-out et outing : une différence de taille !

Article Membres
Coming-out et outing : une différence de taille !

Il suffit d’écouter tous ceux qui sont passés par là pour savoir que c’est un tournant qui ne s’oublie pas, que le jour où ils ont osé parler reste pour eux un souvenir indélébile… Chaque année, le 11 octobre, la Journée internationale du coming-out est l’occasion de rappeler que le terme vient de l’expression « coming out of the closet » - traduisez « sortir du placard ». Ce placard où l’on se cache par peur d’affronter le regard des autres, de ce qui pourrait arriver si l’on annonce à Papa-Maman, un ami, à ses collègues ou à son boss que l’on nourrit du désir pour les personnes de même sexe.

Par Stéphanie Gatignol

Plutôt que du coming-out au singulier, sans doute serait-il plus judicieux de parler « des » coming-out au pluriel. Car se confier sur son orientation sexuelle ou son identité de genre ne se fait pas d’un bloc, mais généralement par étapes dans chaque cercle – amical, familial, professionnel – où l’on gravite. Sur l’échelle de la confiance, l’environnement de travail doit améliorer ses performances. Si l’on en juge par les résultats de la 2ème édition du Baromètre L’Autre Cercle – IFOP publiée en février 2020, il demeure peu propice à jouer cartes sur table : seule une...

À lire aussi

Ils nous font confiance

France Télévisions
Mangopay
Microsoft
Google
Les echos start
Axa
Engie
IBM
Ligue nationale de rugby
Heineken
Orange
BCG
AB inBEV
WeWork
Canal + groupe
L'Oréal
Vivendi
Publicis groupe
Yahoo
Mastercard
Facebook
BNP Paribas
Société Générale