retour

« Aux yeux de mes collègues, j’avais des enfants, donc j’étais hétérosexuelle »

Interview Membres
« Aux yeux de mes collègues, j’avais des enfants, donc j’étais hétérosexuelle »

Sandrine Bergé a rejoint le groupe BNP Paribas dès la fin de ses études. Entrée en 1997 en agence, elle évolue en 2009 chez BNP Paribas Cardif (filiale assurance du groupe) pour devenir ingénieur conseil. Au cours des 24 années passées au sein du groupe, sa vie personnelle change du tout au tout. Si son coming out familial lui apparait comme une évidence, son coming out professionnel lui demandera, en revanche, davantage de temps. Elle s’engage ensuite en faveur de l’inclusion et lutte notamment pour une plus grande visibilité des lesbiennes en entreprise. Engagée au sein de BNP Paribas Pride, elle sera lauréate 2019 des Rôle Modèles LGBT+ de L’Autre Cercle. Faute de temps, elle est aujourd’hui en retrait des actions menées par BNP Paribas Pride, mais reste fortement engagée sur les thématiques de l’inclusion et de la diversité. Retour sur un parcours inspirant.

Par Chloé Consigny

Votre coming out auprès de votre famille a-t-il été plus simple à faire que votre coming out professionnel ?

Je ne sais pas. En revanche, ce qui est certain, c’est que j’ai mis bien plus de temps à me dévoiler au travail qu’au sein de ma famille. Ma vie personnelle a pris un tournant en 2008. A l’époque j’étais mariée et maman de trois enfants en bas âge (ils étaient alors âgés de 2 à 8 ans). C’est alors que je suis tombée amoureuse d’une femme. Cela a été pour moi une évidence. En moins de six...

À lire aussi

Ils nous font confiance

Facebook
Google
AB inBEV
Mangopay
Canal + groupe
Engie
France Télévisions
Heineken
Yahoo
Orange
Société Générale
BNP Paribas
Axa
Les echos start
Publicis groupe
WeWork
Microsoft
Ligue nationale de rugby
IBM
Vivendi
Mastercard
BCG
L'Oréal